cloche à braise

Discussions sur la période mérovingienne.

cloche à braise

Messagede Hengist » Sam Juil 04, 2009 10:43 am

Bonjour,

je suis a la recherche de modèles mérovingiens de « cloche à braise »...
Ce type d' artefact fait partie des instruments utilisés pour la cuisine.
Hengist
 

Re: cloche à braise

Messagede Jacques » Lun Juil 06, 2009 8:41 am

Je ne vois pas de quoi il s'agit, saurais-tu nous en dire plus sur cet objet ?
Matière, forme, usage (même si le nom donne une idée), illustration ...
[url=http://taranis-francorum.over-blog.com/]Image
Avatar de l’utilisateur
Jacques
 
Messages: 319
Inscription: Lun Oct 06, 2008 9:11 am

Re: cloche à braise

Messagede Hengist » Lun Juil 06, 2009 9:17 am

si je savais.... :?
Hengist
 

Re: cloche à braise

Messagede Jacques » Lun Juil 06, 2009 9:46 am

Ce serait une sorte de grosse marmite de fer ou de terre épaisse (chamottée) dans laquelle un mettrait des braises et 1. sur laquelle on poserait un plat à mijoter ou à maintenir chaud (une sorte de brasero), 2. ou alors à l'inverse qui recouvrirait un lit de braise créant une enceinte chaude pour rôtir (une sorte de four portatif) ?

EDIT : Trouvé ça. Ça pourrait bien également servir pour la cuisson comme une enceinte chaude.
"Cloche à Braises
Générique : objet d'âtre
Terme : étouffoir à braises
Pluriel : étouffoirs à braises
Employé pour : cloche à braises
Note explicative : Grand récipient métallique fermé hermétiquement, en fer ou en cuivre, posé au sol près de la cheminée, dans lequel on met des braises pour les empêcher de se consumer afin de les transformer en charbon de bois.L'étouffoir à braises est cylindrique, à fond plat, porté par une haute batte pour l'isoler du sol, muni d'anses et d'un couvercle.Il peut aussi consister en une cloche en poterie plombifère ou en métal (tôle de fer ou fonte) d'environ 60 cm de diamètre, munie d'une anse, que l'on place directement sur les braises (cloche à braises)."
http://www.patrimoine-de-france.org/mot ... -3991.html

RE-EDIT :
"Cloche ou coupole à cuire : on faisait un feu avec beaucoup de braise, on posait la cloche dessus jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment chaude, on soulevait pour enlever la braise, on posait la galette ou le pain, on rabaissait la cloche et enfin on entourait et on recouvrait le tout de braise."
http://www.cannelle.com/CULTURE/histoir ... oire.shtml
[url=http://taranis-francorum.over-blog.com/]Image
Avatar de l’utilisateur
Jacques
 
Messages: 319
Inscription: Lun Oct 06, 2008 9:11 am

Re: cloche à braise

Messagede Hengist » Lun Juil 06, 2009 10:12 am

ce serait bien la dernière version qui serait la bonne....
Hengist
 

Re: cloche à braise

Messagede Illanua » Mer Juil 08, 2009 10:39 am

Il y a encore un autre possibilité d'utilisation pour cuire le pain notamment, qui se pratique encore aujourd'hui en Jordanie par exemple. On fait un feu, si possible sur une grande pierre plate ou sur une base de foyer en dalles de terre suite. Puis on retire la braise, on brosse un petit coup, on place le pâton sur la dallette, on pose la cloche dessus et on recouvre avec la braise. la méthode est connue en Grèce Antique et à l'époque romaine. Les fours à pain n'existaient que dans les grandes maisonnées ou les boulangeries urbaines, et la plupart des gens, notamment dans les campagnes, cuisaient à la cloche, apparemment.
les pains de l'antiquité étaient relativement petits, une livre actuelle tout au plus, et ça ne nécessitait pas de gros matériel. La plupart du temps une jatte à cuire posée à l'envers suffisait. Et si le fond du foyer n'était pas suffisamment "propre" ou trop sablonneux, on y plaçait un plat à frire, puis la jatte à l'envers au-dessus, et le tout constituait une sorte de mini-four.

Ceci dit,l'idée de la grande cloche à braise pour conserver le feu durant la nuit, ou éviter les accidents pendant les absences durant la journée est tout à fait pertinente.
Avatar de l’utilisateur
Illanua
 
Messages: 78
Inscription: Mer Déc 10, 2008 8:33 am
Localisation: Suisse romande

Re: cloche à braise

Messagede Hengist » Mer Juil 08, 2009 10:45 am

Ma question portait sur une cloche à braise dans un contexte culinaire...
Car contrairement à ce que j'ai pu lire ailleurs la reconstitution culinaire est autant, voire beaucoup plus, pertinente que la reconstitution militaire...
Illuana tu as des produits qui pourraient faire office?
J'ai des projets de sabayon à tester en camp....
Hengist
 

Re: cloche à braise

Messagede agarwaen » Mer Juil 08, 2009 11:18 am

Apparemment, une méthode qui se pratique encore en Algérie, c'est les braises sous la cloche, et cuire le pain sur la paroi de la cloche.

Je n'ai pas de détails, c'est un ami qui m'a dit ça rapidement hier soir.
"You can get more with a nice word and a sword than you can with a nice word." (Alarik Capone, en l'an 507)
Avatar de l’utilisateur
agarwaen
Site Admin
 
Messages: 759
Inscription: Mer Oct 31, 2007 12:31 am
Localisation: Maisons-Alfort (94)

Re: cloche à braise

Messagede Illanua » Dim Juil 26, 2009 7:24 am

ça me semble tout à fait jouable de cuire sur la cloche. Cependant, dans ce cas, il faut faire des galettes ressemblant à du pain libanais. C'est cuit en une ou deux minutes si la cloche est bien chaude!
Ces galettes doivent aussi pouvoir se cuire "à sec" dans des plats à crêpes bien culottés.
J'ai acheté hier de la farine d'épeautre pour tenter de faire des crêpes dans un plat à feu, puis du pain libanais, je vous tiendrai au courant...
Avatar de l’utilisateur
Illanua
 
Messages: 78
Inscription: Mer Déc 10, 2008 8:33 am
Localisation: Suisse romande

Re: cloche à braise

Messagede Hengist » Dim Juil 26, 2009 9:16 am

Image

la cuisson des pains galettes sur pierre est désormais un incontournable de nos camps.

A dire vrai, la cuisson sous cloche m'intéresse plus pour d'autres préparations culinaires qui nécessitent une cuisson de type four.
Hengist
 


Retourner vers Période mérovingienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron