Page 1 sur 1

Les cheveux chez les Francs

MessagePosté: Mar Oct 07, 2008 12:46 pm
de Jacques
J'ai lu il y a fort longtemps dans un numéro d'Historia (ou Notre Histoire, je ne sais plus) un dossier sur les Francs et leur chevelure.
Cet article fait appel à des souvenirs et doit comporter des erreurs ou des omissions. Merci de corriger ou de compléter.

Il y était écrit que les Francs avaient une organisation sociale en castes et qu'il en existaient trois majeures : le noble (roi par exemple), régnant sur un domaine, possédant du bien et choisi pour son prestige militaire (avant l'instauration de succession filiale) ; l'homme libre, possédant ses propres terres ou exploitant celles du noble, ses armes et sa propre maison ; et le serf ou l'esclave, ne possédant rien - le premier étant un bien immobilier attaché à une terre, le second un bien mobilier attaché à une personne - devant sa vie, sa survie et sa protection à un seigneur et à son assemblée d'hommes libres. Les hommes non libres pouvaient toutefois jouir d'un certain prestige comme on l'a vu parfois plus tard en Egypte fatimide où certains esclaves devinrent Vizir.
A chaque caste un code vestimentaire et capillaire.
Les nobles portaient de longs cheveux, et parfois des moustaches et de la barbe, et les faisaient entretenir par des lavages à l'argile et des soins à base de plantes comme la camomille (qui blondit les cheveux). Ils étaient de ce point de vue aussi coquets que le furent les Gaulois, les Romains et les Gallo-Romains.
Les hommes libres portaient également des cheveux mais avaient la nuque rasée (un matérialiste y verra la marque de la nécessité, dans une société assez violente, de se défendre et donc de porter un casque et une cuirasse, qui arrachent les cheveux de la nuque lorsqu'on les retire).
Les non-libres (serfs et esclaves) qui portaient la tête rasée ou les cheveux très courts comme marque de soumission et d'état prolétaire (sans possession).
Ce serait de cette tradition Franque que viendrait la tonsure des moines, en l'honneur de Saint Cloud. En effet Clodoald (fils de Clodomir, petit fils de Clovis et Clotilde) entra en religion et renonça à toute prétention à l'accession au trône d'Orléans dont il était l'héritier, sous la pression de son oncle usurpateur Clotaire (qui avait au préalable assassiné les deux frères aînés de Clodoald : Thibald et Gontaire), qu'il a coupé ses cheveux en signe de renoncement aux bien terrestres.

Re: Les cheveux chez le Francs

MessagePosté: Ven Oct 10, 2008 12:02 pm
de Gontran
Tout a fait intéressant et tt a fait vrai, a note par contre que tout les hommes libres pouvait porter la barbe seul les cheveux longs était l'apanage des rois et des princes surtout chez les Francs.
Notons l'importance de la barbe dans la société Franque et plus précisément dans les codes de lois se faire tirer un poil de la barbe équivalait a une amende et se faire tire la barbe violemment était sévèrement réprimer, on peu considéré une atteinte a la dignité.
Maintenant on sait aussi que les germains qui deviennent catholique romain se coupent les cheveux de façon a les avoirs courts, les Rois aussi devait sans doute y passer, histoire de montrer l'exemple.
Enfin d'après les sources antique( Tacite me semble t il), dans les traditions germaniques les germains portent leurs cheveux longs jusqu'à ce qu'ils aient tues leurs premier homme, afin de conserver la vitalité de la jeunesse. Il est fort probable que ses rites soit vite tomber en désuétude mais il ne faut pas les négligés, ils ont put perdurer chez certaines tributs un certain moment.

Re: Les cheveux chez le Francs

MessagePosté: Mar Juil 20, 2010 10:50 am
de gregory
Ce que tu écris plus haut est tout à fait juste à propos de la chevelure.

On retrouve des descriptions similaire chez les auteurs antiques ou bien contemporains des Francs.

Re: Les cheveux chez le Francs

MessagePosté: Jeu Aoû 05, 2010 11:17 am
de Warulfe Garoux
Il faut que je retrouve le texte, mais il me semble que même les nobles ont la nuque rasée. J'ai un vague souvenir d'une chevelure rouge ou blonde avec une nuque blanche.

Re: Les cheveux chez le Francs

MessagePosté: Sam Aoû 07, 2010 3:04 pm
de gregory
Peut être. Après il existe nombreuses variations l'objectif premier de nos auteurs n'est pas de rendre compte à la perfection des tendances de l'époque :wink: .

Re: Les cheveux chez le Francs

MessagePosté: Dim Aoû 08, 2010 10:20 am
de Warulfe Garoux
Le texte sur les francs de Sidoine Apollinaire, tiré du panégyrique de l'empereur Majorien (457-461)
"Majorien lui aussi dompte des monstres; du sommet de la tête une large chevelure rousse leur descend jusqu'au front, tandis que leur nuque reste à découvert et brille au préjudice de leurs cheveux."
C'est le peuple en général et non du noble en particulier. J'ai du mélangé ce texte avec celui qui parle de l'entré de Sigismer dans Lyon vers 470.