Page 1 sur 2

Haubergeon de maille

MessagePosté: Jeu Juin 25, 2009 5:37 pm
de Warulfe Garoux
Bon je soumets à votre approbation ce que me propose réchignac.
Haubergeon alterné maille ronde riveté et maille plate pleine, le tout en 8mm.
Image

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Ven Juin 26, 2009 11:50 am
de Rodoric
c'est de la belle maille

Cependant attention pour la maille plate. A l'époque Romaine jusqu'à sa chute il semblerait que seulement la maille ronde soit sourcée.
De même avant le 13 ième il n'y a pas de sources de mailles plates.

Peut être que Rechi a une source sur la maille plate ou plate/ ronde alternée.
Si vous avez des sources autres pour la plate je suis preneur bien sûr.

Mon avis perso : pour ne pas prendre de risques , je pense que la maille ronde est préférable.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Ven Juin 26, 2009 2:34 pm
de Percival
Joli mais il me semble que Rodoric a raison pour la plate...

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Ven Juin 26, 2009 3:55 pm
de Warulfe Garoux
Rodoric, Perci je suis bien d'accord avec vous, la maille plate est beaucoup plus tardive. Seulement voilà aujourd'hui je ne trouve pas d'alternée sans que le maille pleine soit plate et si j'en prends une entièrement riveté je rajoute au moins 3 kgs.
Peut être que l'alternée n'existait pas à cette période.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Ven Juin 26, 2009 5:24 pm
de agarwaen
Il me semble qu'on a des sources viking pour de l'alternée. Faudrait retrouver ça... peut-être sur le forum des GMA, dans la section du haubergier...

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Sam Juin 27, 2009 1:02 pm
de Rodoric
l'alternée rivetée - non rivetée ronde éxistait à l'époque Romaine.
pour les parties non rivetées , la maille était aboutée-soudée.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Sam Juin 27, 2009 1:16 pm
de Warulfe Garoux
Donc nous sommes bien d'accord, l'alterné maille pleine maille riveté, en rond existait. Mais aujourd'hui pas de fabriquant, du moins à un prix correct.
Donc je reformule ma demande, acceptez vous la proposition de montage de réchignac ou non?

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Sam Juin 27, 2009 2:05 pm
de walfroy
Pour ma part, oui tout à fait, ça ne me choque pas.
Il y a un bout de maille de ce type au MAN dans un coin d'une pièce. Ca peut valoir le coup d'y jeter un coup d'oeuil.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Dim Juin 28, 2009 11:58 pm
de agarwaen
Pareil, ça me va. Ca me semble représenter le même niveau de compromis historicité/coût que la maille rivetée ronde.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Lun Juin 29, 2009 12:13 pm
de Warulfe Garoux
J'aimerai bien avoir l'avis des autres participants au projet 911. Je ne voudrai pas acheté du matériel qui ne serai pas validé, ensuite, par le collectif. :mrgreen:

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Lun Juin 29, 2009 12:54 pm
de Hengist
je ne puis donner d'avis :oops:

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Mar Juin 30, 2009 3:13 pm
de Warulfe Garoux
La semaine dernière j'ai contacté Daniel PERRIER le conservateur du M.A.N, responsable des vitrines sur le premier moyen age.
Voici la réponse.
Salut Même-Pas-Peur ;^)

Pour répondre à ta question, l'armure de mailles est une protection que l'armée romaine semble avoir acquise auprès des Gaulois au cours du second Age du Fer (ou période de la Tène, 450-50 av. J.-C.). Elle a été très employée par les Romains sous le nom de lorica hamata et le MAN en expose deux exemples : un du Haut Empire (fin Ie s. av. J.-C. - III s. apr. J.-C.) et un du Bas Empire (IVe-Ve s.). Ces armures sont respectivement en salles XIII et XVI et ont peut voir qu'elles sont constituées d'une ligne d'anneaux découpés à l'emporte-pièce alternée avec une ligne d'anneaux rivetés ronds. Ces anneaux ont environ 6 mm de diamètre.
Ensuite, l'armure de mailles se perpétue à l'époque mérovingienne : on en a retrouvé une entière dans la tombe du chef de Gammertingen, datée de la fin du VIe siècle ; en revanche, il semble qu'il s'agisse désormais d'une armure uniquement constituée d'anneaux rivetés ronds.
On trouve aussi quelques traces de mailles dans des tombes féminines car certaines femmes de l'aristocratie en portaient des fragments en guise de talisman : j'en ai prêté un à l'exposition sur la beauté en cours au Musée de Cluny et j'en ai un autre en réserve, qui provient d'une tombe féminine de Mérey dans l'Eure.
En outre, des couvre-nuques en mailles ont été retrouvés encore attachés à certains Spangenhelm, notamment dans la tombe du petit prince franc de Cologne (milieu VIe siècle) et dans celle du chef de Niederstotzingen (vers 600). Il me semble également que le casque anglo-saxon de Coppergate, daté du VIIIe siècle, avait un couvre-nuques en mailles. Si mes souvenirs sont bons, tous ces anneaux sont ronds et rivetés.
Bref, je pense que la maille plate n'apparaît effectivement qu'après le haut/premier Moyen Age. Le Musée de l'Armée expose une armure en mailles plates, mais elle date du XIVe s. seulement. Il y a malheureusement un vrai hiatus entre le VIIIe et le XIVe siècle, qui ne peut être comblé que par les tombes des populations périphériques de l'Europe, notamment les Vikings (une armure de mailles était présentée à l'expo du Grand Palais en 1992), les Slaves (j'ai vu des cottes de mailles des XIe-XIIe siècles à l'Ermitage de St-Petersbourg) et les nomades de l'Est... Malheureusement, je ne me souviens plus de la forme des mailles qui constituent ces armures :^(

Enfin, pour parler terminologie, le terme "haubert" [Halberk, qui signifie étymologique "protection de cou"] n'apparaît qu'au XIIe siècle dans les textes allemands. Cependant, ce n'est qu'au XIXe siècle que les érudits, notamment Violet-Leduc, décident que haubert = armure de mailles (ou "cotte" de mailles, terme également forgé par les érudits de son temps).
Car en réalité, les termes utilisés au Moyen Age pour désigner les armures sont très imprécis : les textes en latin parlent indistinctement de "lorica"(mot latin) ou de "brunia" (mot germanique latinisé) et il est impossible de savoir s'il s'agit d'armures de mailles ou d'écailles (voire d'armures lamellaires, également introduites en Occident à l'époque romaine par les auxiliaires alano-sarmates). Quant aux textes rédigés dans les langues vernaculaires, ils utilisent tout un pannel de termes encore plus hétéroclite et imprécis...

Au plaisir de te revoir et vive la Burgondie libre ! ;^)

Daniel/Münsi

Il semble que la riveté ronde soit de mise. :chaise: J'y perds mon latin dans tout ce bordel. :bedlam:

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Jeu Mar 04, 2010 5:48 pm
de Hartmod
Je me pose maintenant la même question, et je trouve ces réponses.

Warulfe, as tu acheté une maille ? Si oui, laquelle ?

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Jeu Mar 04, 2010 6:03 pm
de Warulfe Garoux
Non pas encore je cherche le meilleur compromis. Mais il y aura forcément un moment où il faudra que je tranche. :|
Dernier message.

Re: Haubergeon de maille

MessagePosté: Jeu Mar 04, 2010 11:14 pm
de Percival
Pourquoi pas la type Gjermundbu, qui est sourcée ?