les boucliers

Discussions générales sur la reconstitution.

les boucliers

Messagede Warulfe Garoux » Sam Déc 15, 2007 1:44 pm

A partir de quelle période, selon vous, passe t'on du bouclier à manipule au bouclier à énarme.
Warulfe Garoux
 

Messagede walfroy » Sam Déc 15, 2007 6:19 pm

Ca ne doit pas être une question d'époque mais plutôt d'utilisation.
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede Warulfe Garoux » Dim Déc 16, 2007 1:40 pm

Je suppose que tu fais référence à l'évolution du cavalier?
Alors à quelle période cette utilisation devient courante?
Warulfe Garoux
 

Messagede walfroy » Dim Déc 16, 2007 3:04 pm

A mon avis, l'utilisation de l'énarme se généralise, car il me semble que l'on a des représentations de cavaliers romains avec, avec la constitution d'une vraie cavalerie sous Charlemagne. Avant les cavaliers sont essenciellement des soldats montés ( utilisent les cheval pour se déplacer rapidement, mais se battent à pied). Ils n'ont pas besoin d'énarmes pour se servir du bouclier qui, à cheval doit certainement se trouver dans le dos. Ce type d'élément doit se généraliser avec la charge à cheval et l'arrivée des étrillers, car même si le cavalier guide sa monture avec les jambes, il ne peut pas lalacher la bride des deux mains (encore que je n'en sais rien je ne suis pas cavalier, mais ça peut se vérifier facilement). Mais à mon humble avis, on recontre les deux conjointement et des piétons doivent certainement avoir aussi des boucliers à énarmes car cela permet de manipuler beaucoup plus facilement un objet de grande dimention (comme les boucliers que l'on peut voir dans le psautier d'Utrech). c'est une supposition que je fait en comparant la taille de ces boucliers à celle des amandes que l'on peut voir sur la Tapisserie de Bayeux, qui ont des énarmes.
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede walfroy » Jeu Déc 27, 2007 6:03 pm

En regardant le psautier d'Utrech, j'ai trouvé des illustrations montrant des boucliers à manipules et à énarmes:
Image
Boucliers à manipule

ImageBouclier à énarmes

Image
Les deux ensemble. La position de l'homme de droite est très difficile à tenir avec une manipule, il a une sangle pour tenir le bouclier sur l'épaule. Si il tenait son arme par le centre, le coude ressortirait en tenant compte de la forme ovale de la "protection".
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede walfroy » Jeu Déc 27, 2007 6:05 pm

Image
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede walfroy » Jeu Déc 27, 2007 6:06 pm

Bon il y a comme un problème. Je recommence dans un petit moment...
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede Liudolf » Jeu Déc 27, 2007 6:25 pm

Mon bon Walfroy, ça ne sert à rien de recommencer: aceboard ne marche plus, utilise à la place: http://www.imageshack.us/
Liudolf
 
Messages: 202
Inscription: Mer Oct 31, 2007 7:37 pm
Localisation: Reims

Messagede walfroy » Jeu Déc 27, 2007 10:51 pm

Personne ne me dit jamais rien. Bon je retente:
Image

Boucliers à manipule
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Messagede walfroy » Jeu Déc 27, 2007 11:04 pm

Comme ça fonctionne, je continue. :lol:

Image
bouclier à énarme du moins la position du bras le laisse penser (le coude ne dépasse pas et la position du humbo semble au milieu du bras).

Image
Le même pour cavalier. On peut également remarquer la aussi une sangle qui maintient "l'arme" près du corps.

Image
Les deux ensemble. Celui qui possède une manipule n'a pas de sangle pour le cou. Du moins il me semble!
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Re: les boucliers

Messagede Kyriel » Mar Nov 11, 2008 9:41 pm

car même si le cavalier guide sa monture avec les jambes, il ne peut pas lacher la bride des deux mains


Il arrivera forcément un moment où le cavalier devra lâcher les renes pour parer un coup avec son bouclier.

Du coup, en terme "équestre", quand on dit qu'on guide son cheval avec les jambes, c'est qu'on dirige le cheval sans les renes. Ca demande pas mal d'entrainement et une bonne entente avec la monture mais c'est faisable.

A part ça, je pense aussi que l'énarme pour les cavaliers est la solution la plus pratique (et celle que j'adopte - merci Gerwald -) mais il est possible de porter un bouclier à manipule à cheval uniquement suspendu par la guiche et lors du combat, on ne guide sa monture qu'aux jambes (pas des plus pratique).

Concernant tes sources, il s'agit de quelles dates s'il te plait (la période du royaume de Bretagne n'est pas si vaste que ça...)
Est-ce l'erreur qui est humaine ou l'humain qui est une erreur?
Avatar de l’utilisateur
Kyriel
 
Messages: 63
Inscription: Mar Nov 20, 2007 10:31 pm
Localisation: Lamorlaye (60)

Re: les boucliers

Messagede Hengist » Sam Avr 04, 2009 9:37 pm

une nouvelle question (dont je pense connaître la réponse)
Le bouclier est-il un incontournable de l'équipement du guerrier mérovingien?
Hengist
 

Re: les boucliers

Messagede Warulfe Garoux » Sam Avr 04, 2009 10:41 pm

Je donne une réponse au risque de me planter. :badking:
Je dirai que non, je m'explique.
Je pense que le bouclier c'est comme pour le casque. Malgré un coût qui semble peu important par rapport à un casque, il doit être réservé à des gens disposant d'un statut pouvant se permettre d'investir. Je pense que seul des hommes libre avec suffisemment de terre ou de revenu était capable de s'en fournir un.
Warulfe Garoux
 

Re: les boucliers

Messagede agarwaen » Dim Avr 05, 2009 12:15 am

Je reformule en posant la question : qu'est-ce que tu entends par guerrier ? qu'est-ce que tu entends par mérovingien ?
Je pense en effet que ça évolue selon que ton guerrier fait partie d'une trust ou que c'est un simple combattant, appelé sous les armes au titre du ban ou du rôle de défense de la centaine.
Si je ne m'abuse, le bouclier est loin d'être aussi fréquent dans le mobilier archéologique que la lance ou le scramasax, sans atteindre la rareté des casques ou des angons, non ? Par contre, ce qui ressort des techniques de combat de la fin de la période méro, début de la période caro, c'est que le bouclier est incontournable, puisque c'est essentiellement (d'après Bachrach) un combat en phalange...
"You can get more with a nice word and a sword than you can with a nice word." (Alarik Capone, en l'an 507)
Avatar de l’utilisateur
agarwaen
Site Admin
 
Messages: 759
Inscription: Mer Oct 31, 2007 12:31 am
Localisation: Maisons-Alfort (94)

Re: les boucliers

Messagede Hengist » Dim Avr 05, 2009 8:53 am

un exemple (mais que je pourrai multiplier) la nécropole mérovingienne de St Sauveur (somme): dans cette nécropole qui s'étale du PM au Post MR3: pas UN bouclier...
Louviers: idem!

a chaque fois que j'ai rencontré un umbo dans les tombes de l'ouest il y avait aussi une épée
=> d'où l'idée bouclier = chef


edit: en fait il existe des systèmes de classication du statut social des inhumés.
il y a celui de Rainer Christlein qui divise les sépultures en quatre "groupes de qualité" en fonction de la quantité et richesse de leur mobilier... quelques détails => http://lamop.univ-paris1.fr/W3/elites/Richesse/R%E9sum%E9NissenJaubert.pdf
Plus souple est la classification établie par René Legoux: trois classes sont déterminées pour hommes et femmes.
Je me limite ici aux hommes.
Classe 1: quatre ou 5 armes dont épée et bouclier
Classe 2: deux ou trois armes dont obligatoirement une épée ou un bouclier
classe 3: trois armes simples quelconques
Les porteurs de moins de trois armes sont exclus de la classification....

Bien des remarques à faire par ailleurs sur le statut des ensembles que chacun de notre côté nous sommes en train de reconstituer....mais ceci est un autre topic....
Dernière édition par Hengist le Dim Avr 05, 2009 9:46 am, édité 2 fois.
Hengist
 

Suivante

Retourner vers Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron