Page 1 sur 1

Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Lun Nov 10, 2008 11:30 am
de agarwaen
Chers lecteurs (et néanmoins amis),

Je viens vous entretenir d'un problème qui me turlupine, qui m'étreint de jalousie que je vois les magnifiques sources postées par certains, sur ce forum ou sur d'autres, celui de l'acès aux sources et à la littérature spécialisée. Je ne vous parle pas des grosses bases de données telles que Joconde ou Mandragore, qui mettent à notre portée d'internautes lambda de magnifiques manuscrits enluminés ou des trouvailles archéo des grands musées nationaux. Ni le merveilleux moteur de recherche d'Amazon, qui sort tout de même un bon paquet de bouquins intéressants. Non, je pense à l'actualité archéologique, aux éditions universitaires tirées à 150 malheureux exemplaires, aux publications d'actualité des sociétés archéologiques locales, aux petits musées de province qui abritent dans leur vitrine quelques perles ignorées... Comment arrivez-vous à mettre la main sur ce genre d'information ? Est-ce que ça veut dire s'inscrire en auditeur libre à une fac d'histoire ou d'archéo, pour avoir accès à une BU, à des universitaires ?

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Lun Nov 10, 2008 12:02 pm
de Adon
La Bibliothèque nationale est ouverte à tous ceux qui peuvent justifier d'une recherche sérieuse et d'intérêt général (c'est-à-dire pas sa propre généalogie par exemple). Il n'est pas nécessaire d'être universitaire contrairement à ce que l'on croit. Il faut simplement expliquer sa problématique à l'accueil et présenter des références d'ouvrages que tu souhaites consulter. Ils ne te donneront pas un droit d'accès permanent mais un certain nombre d'entrées (payantes d'ailleurs). Attention il y a aussi une bibliothèque dite "haut de jardin" sur le site de la BNF qui n'a rien à voir avec la bibliothèque de recherche dont je te parle (dite "rez-de-jardin").

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Lun Nov 10, 2008 12:05 pm
de agarwaen
Je n'ai encore jamais mis les pieds à la BNF. Ca inclut l'accès aux revues ? Je suppose qu'on peut préparer sa requête à l'avance en consultant leur base de données d'ouvrages ?

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Lun Nov 10, 2008 12:12 pm
de Warulfe Garoux
Beaucoup de recherche, de la diplomatie avec les interlocuteurs pour les séduire.
Pour les musées, leur expliquer la démarche et les raisons de cette recherche leur proposer de montrer la réalisation, voir leur préter le temps d'une expo ou de leur proposer d'animer la journée du patrimoine une fois le personnage réalisé.

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Lun Nov 10, 2008 12:32 pm
de Adon
Oui, toutes les revues sont consultables même s'il faut parfois attendre un peu avant que le dernier numéro soit en place. Il n'est pas utile d'apporter une liste de livres trop longue, par contre il faut qu'au moins un ouvrage ne soit disponible que là, à Paris tout au moins. Le personnel est très disponible pour aider si besoin.

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Mar Nov 11, 2008 2:43 pm
de Warulfe Garoux
Tu as ce site, consacré aux librairies de livres anciens, j'y achete mes livres, comptes rendus de colloques et mémoires.
http://www.livre-rare-book.com/cgi-bin/lrbcgi

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Sam Déc 27, 2008 10:19 pm
de yrwanel
Juste un "détail"... cela coûte des tas de sous.... :?

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Ven Jan 09, 2009 12:52 am
de Sven
Tu souléves un gros probléme... j'en suis pas vraiment victime, sauf pour les publications à l'étranger mais l'accès aux sources est assez compliqué.

Une simple inscription à l'université ne suffit pas, car en réalité tu accédes à des documents en fonction de ton niveau d'étude, plus tu avances, plus tu as accès à du contenu. Mon président d'asso est en Master 2, ce qui lui permet d'avoir accès aux prêts entre bibliothéques et de faire venir des ouvrages "rares", mais c'est pas facile à obtenir pour autant, les délais sont longs, il faut remplir pleins de papiers, etc.... L'autre avantage c'est d'être toujours au courant de la recherche et de cotoyer au quotidien des chercheurs, même si comme vous le savez, ils sont parfois dubitatifs sur notre passion à tous!

L'autre gros probléme c'est la langue, car beaucoup de publications sérieuses sont en anglais, allemand, etc..., or nous ne maîtrisons pas toujours les langues. Pour faire un véritable travail de recherche, il faudrait aussi aller aux sources primaires et les retraduire dans leur langue d'origine (latin médiéval par exemple), autant dire qu'on touche ici du doigt une infime part des passionnés d'histoire. On a tous un contact qui maîtrise telle ou telle langue mais de là à ce qu'il traduise des ouvrages entiers...

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Ven Jan 09, 2009 1:08 am
de agarwaen
Effectivement, le problème de la langue... l'anglais, pour moi ça va, mais l'allemand et l'italien ! Il y a eu beaucoup de traductions de capitulaires en allemand...

Re: Problématique générale de l'accès aux sources

MessagePosté: Ven Jan 09, 2009 1:16 am
de Sven
agarwaen a écrit:Effectivement, le problème de la langue... l'anglais, pour moi ça va, mais l'allemand et l'italien ! Il y a eu beaucoup de traductions de capiutulaires en allemand...

Je suis comme toi, j'ai une maîtrise correcte de l'anglais, mais pour le mérovingien et le carolingien le plus important c'est l'allemand... et pas seulement d'ailleurs puisque beaucoup de publications archéologiques non allemandes du début du siècle dernier (le XXe) sont également en allemand. Et pour le varégue je me suis plongé dans le russe, peut-etre que dans quelques années je saurais traduire des textes (mode rêveur...).

Heureusement avec internet on peut s'échanger des infos et faire avancer le débat ensemble...