Page 4 sur 5

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Déc 16, 2008 11:45 pm
de Till smidr
je vois
pas mal en effet. et un bijoutier ca reste artisant ou ca part en combats?????

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mer Déc 17, 2008 12:02 am
de agarwaen
Je ne me hasarderai pas à te donner une réponse définitive... simplement, il est important de voir qu'on a une société très rurale, divisée entre les hommes libres, qui ne sont pas nécessairement des francs mais qui sont soumis aux mêmes obligations militaires, et les non-libres (colons, esclaves, serfs, semi-libres, il y a plusieurs statuts qui vont peu à peu fusionner). Les écrits les plus détaillés contenant des informations concrètes à nous être parvenus sont les polyptiques des abbayes. L'accent y est fortement mis sur la terre, mais on voit apparaitre aussi des éléments sur l'environnement artisanal, toute cette vie qui entourait l'abbaye pour lui fournir les objets nécessaires. Ce sont de véritables noyaux urbains qui se sont développés pour les plus grandes abbayes. C'est dans ce lieu qu'on pouvait à coup sûr trouver les bijoutiers, des personnages très prisés (le bijoutier est protégé au même titre que le forgeron dans la Loi des Alamans). Je suppose qu'on en trouvait aussi dans les centres urbains, mais là, on a moins d'infos. En tout cas, c'est un personnage précieux et recherché. Quand à savoir s'il a des terres, si c'est un homme libre... joker !

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mer Déc 17, 2008 12:20 am
de Till smidr
je lance un topique sur le sujet ca m'interresse et je n'y connait rien a ce sujet.
viewtopic.php?f=2&t=237

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Ven Déc 19, 2008 9:39 am
de Rodoric
Warulfe Garoux a écrit:De toute manière 99% des coups portés, à cette époque, sont des coups de taille. Les plaques n'ont pas forcément besoin d'être superposées ou jointes. Il ne faut pas non plus oublier que le bouclier fait partie intégrante de la panoplie défensive. Il ne sert à rien de fabriquer une protection trop solidaire. Notre raisonnement est parfois faussé par la vision que nous en ferions aujourd'hui.


est on si sûr que 99% sont des coups de taille?
il y a la lance à ailette en estoc
les armes de jets : javelines..
les flêches
haches

en sachant que l'épée n'est pas portée par tous les combattants , je pense qu'il n'y a pas 99% de coup de taille .
Les armures à plaques , écailles , lamellaires sont plus efficaces selon moi contre des armes d'estoc et les flêches que la maille

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Sam Déc 20, 2008 3:14 pm
de Warulfe Garoux
Désolé rodoric j'ai oublié le mot épée entre "coup et porté" (je rectifie sur mon message). Pour le reste oui bien sur les coups d'estocs existent bien. Mais la protection première contre ces coups c'est le bouclier, pas la broigne.

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Lun Mar 01, 2010 10:01 pm
de Liudolf
Une idée du type de montage:

ImageByzantin Xème.
Le rivet central est bien visible. Les plaques sont décalées comme les virges armes l'on fait: plus grande rigidité?

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 12:08 pm
de Warulfe Garoux
:shock: Jolie!!!!!!
Tu aurais un peu plus d'info sur cette source?

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 12:11 pm
de faber
Et elles sont dans l'autre sens aussi. (le côté long de la plaque à l'horizontale et pas à la verticale comme Virges)

Au passage, quelqu'un aurait-il des images des plaques d'Andone ? Merci ! :mrgreen:

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 1:39 pm
de walfroy
Image

Un autre exemple de broigne à plaques trouvée dans la montagne de docs donnés par le furet sur le forum des GMA: "Autokrator of 11th c: The equipment of Georgios Maniakes and his army" . Du XIème et toujours byzantine...Cette fois les plaques semblent carrées. :shock:

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 1:54 pm
de Warulfe Garoux
J'ai toujours défendu la forme carré de ces plaques. Une multitude d'enluminure montre cette forme entre le 9e et le 11e siècle. Il y a apparemment 3 sites archéologiques qui confortent les enluminures, plus des textes et des capitulaires qui parlent de cette protection sans en donner la forme.

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 4:42 pm
de faber
Je penche également de plus en plus vers du carré aussi.

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 7:38 pm
de Quentin
Mais la forme carée à bord arrondi? ou carée carée? car carée me semble un peu dangereux, si suite à un choc un coin s'enfonce dans le reste de la plaque il traverse vite jusqu'à la chair...

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mar Mar 02, 2010 9:07 pm
de Liudolf
Non warulfe, pas plus d'infos: c'est du russe et je suis limité dans cette langue. Par contre j'ai aussi ça, toujours byzantin Xème qui montre les plaques de formes différentes sur les épaules.Image

A mon avis si les plaques sont jointes avec des coins légèrement arrondis le risque de rentrée dans la peau est minime. Ca me fait penser que dois avoir quelque part un dessin de reconstitution de ce genre de broigne. Je vais chercher.

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mer Mar 03, 2010 1:39 pm
de Warulfe Garoux
Merci liudolf :wink:
Mais la forme carée à bord arrondi? ou carée carée? car carée me semble un peu dangereux, si suite à un choc un coin s'enfonce dans le reste de la plaque il traverse vite jusqu'à la chair...

soit tu casses les angles, soit tu replies sur 2 mm et tu plantes les coins dans l'épaisseur molle entre les 2 plaques pour bloquer la rotation. Je vais tester les 2 systèmes d'ici peu.

Re: la fameuse "broigne à plaques" !!

MessagePosté: Mer Mar 03, 2010 3:09 pm
de walfroy
On peut peut être voir la question différemment. Comment fabriquait on ces plaques ? A la forge, il ne doit pas être très simple d'obtenir des petites plaques parfaitement carrées et en très grand nombre ? Et je ne pense pas que l'on fabriquait de grandes plaques pour ensuite découper dedans de plus petites pièces, comme nous aurions tendance (moi le premier) à le faire actuellement.