La broigne dans le psautier de stuttgart

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede walfroy » Jeu Oct 23, 2008 9:38 pm

Oui, personnellement, je considérais ça comme des braies.
Pour le protège nuque, il y a quelques années, nous avions acheté avec Liudorf,des casques avec des protèges nuques. La sienne en cuir et la mienne en métal. dans les deux cas c'est extrèmement inconfortable et pas pratique à l'usage!
Image
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede walfroy » Ven Oct 24, 2008 10:42 am

Image

Image

Il n'y a pas que des broignes à écailles. On peut voir une "armure" à plaque qui, me semble t il, ressemble au plaques de Charavine et autre chose que je n'arrive pas à identifier! :shock:
Image
walfroy
 
Messages: 672
Inscription: Mer Oct 31, 2007 9:00 am

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Jacques » Ven Oct 24, 2008 11:04 am

Et autrement c'est moi qui me fait une idée ou les boucliers semblent être à manipule et couvert de plaques clouées ?
[url=http://taranis-francorum.over-blog.com/]Image
Avatar de l’utilisateur
Jacques
 
Messages: 319
Inscription: Lun Oct 06, 2008 9:11 am

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede agarwaen » Ven Oct 24, 2008 11:21 am

Jacques a écrit:Et autrement c'est moi qui me fait une idée ou les boucliers semblent être à manipule et couvert de plaques clouées ?

Non-non, c'est bien ça : c'est cohérent avec d'autres iconos. Pour la couverture des boucliers, on trouve deux motifs d'après ce que j'ai vu : ou bien des triangles de cuir, ou bien une couverture uniforme, dans les deux cas avec des clous en triangles, sans doute pour l'accrochage d'une guiche. Et l'umbo avec sa forme en pain de sucre caractéristique.
"You can get more with a nice word and a sword than you can with a nice word." (Alarik Capone, en l'an 507)
Avatar de l’utilisateur
agarwaen
Site Admin
 
Messages: 759
Inscription: Mer Oct 31, 2007 12:31 am
Localisation: Maisons-Alfort (94)

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Warulfe Garoux » Ven Oct 24, 2008 6:04 pm

Les cercles (rivet?) sur les plaques ressemblent un peu au système de fixation dite "parisienne" des plaques de charavine.
Image
Image
Warulfe Garoux
 

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Till smidr » Mar Déc 16, 2008 3:15 pm

Interresant en effet de constater le maintien de la jupe par cette ceinture. Surtout qu'il aurait ete plus evident de penser a un systeme de breutelle remontant sur les epaules ce qui aurait ete plus logique a mon humble avis. Cette arnachement si je puis dire semble inconfortable seul sa reconstitution nous repondra avec certitude. Chose aussi etonnante et le fait de porter uniquement cette jupe a quoi bon? si il n'y as pas de protection pour la zonne la plus sensible?
J'avais aussi remarquer ces pantalons large orné qui pourait etre simplement des braies sans leurs winingas???
OMNIS VALLIS IMPLEBITUR
Image
Till smidr
 
Messages: 235
Inscription: Mar Déc 16, 2008 1:01 am
Localisation: Flandre

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede agarwaen » Mar Déc 16, 2008 4:13 pm

Pour le port de la jupe seule, j'ai une réponse partielle avec la Psychomachie de Prudence, visible sur le site de la BNF (dans l'expo virtuelle sur les manuscrits caro) : on y voit très clairement des bonshommes portant une jupe d'écailles ou un truc ressemblant, avec un haut apparemment en textile, et une protection semblant sortir de ce vêtement au niveau des épaules. Deux hypothèses : ou bien c'est un thorax avec ptéruges à la romaine, ou c'est une broigne avec un genre de cotte d'arme porté par dessus. Le mode de représentation me fait pencher pour cette seconde solution, mais ça demande à être étudié et discuté.

Image Image
Image Image
Image

En voilà juste quelques-uns... le manuscrit en est farci !
"You can get more with a nice word and a sword than you can with a nice word." (Alarik Capone, en l'an 507)
Avatar de l’utilisateur
agarwaen
Site Admin
 
Messages: 759
Inscription: Mer Oct 31, 2007 12:31 am
Localisation: Maisons-Alfort (94)

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Till smidr » Mar Déc 16, 2008 10:48 pm

J'avoue ca me torture l'esprit de ne pouvoir repondre
OMNIS VALLIS IMPLEBITUR
Image
Till smidr
 
Messages: 235
Inscription: Mar Déc 16, 2008 1:01 am
Localisation: Flandre

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Liudolf » Dim Déc 28, 2008 8:10 pm

J'en reviens à la première illustration: le perso du centre habillé en vert ne porterait-il pas un scramasaxe? Pour la jupe, comment voyez vous ce système de fixation? Des sangles croisées reliées à une sorte de ceinture au dessus du bassin?
Liudolf
 
Messages: 202
Inscription: Mer Oct 31, 2007 7:37 pm
Localisation: Reims

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Warulfe Garoux » Dim Déc 28, 2008 9:33 pm

Si c'est bien cette partie entouré en rouge, je me suis aussi posé la question.
Image
Warulfe Garoux
 

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Liudolf » Dim Déc 28, 2008 10:18 pm

Oui je parle de ça. Pour moi ça fait peu de doutes: c'est un langsax. Surtout que le fourreau est bien différencié des représentations habituelles. Pour en revenir au sujet, je pensais à un systèmeun peu comme le porte-jarretelles, mais en y regardant de plus près, les sangles remontent assez haut sur les côtes. Me demande si c'est efficace en l'état: glissement, respiration difficile. Il doit y avoir un truc qui nous échappe.
Liudolf
 
Messages: 202
Inscription: Mer Oct 31, 2007 7:37 pm
Localisation: Reims

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Till smidr » Lun Déc 29, 2008 5:12 pm

Pour moi aussi le doute et restreint, la forme du foureau, sa decoration, et la poignée semble indiqué que c'est un langsax.
Ce truc qui nous échappea propos du maintien de cette jupe et de ses couroies ne serait il pas un phenomene de physique? Par le poids de la jupe suspendu a des couroies coisée sur l'abdomen et dans le dos rattachés a une ceinture au niveau du diaphragme n'avons nous pas un retrecisement, un resserage de cette ceinture sur le diaphragme? en effet cela semble inconfortable et seul l'experimentation nous donnera reponse. Un chainon manquant et la facon dont cela est disposer dans le dos, je ne fais que supposer qu'il s'agit du principe faciale repliquer dans le dos. Ou alors on se plante completement la jupe et maintenue par le principe d'une ceinture a la taille et le croisement de sangle de cuir n'est que decoratif et sert somairement de protection de l'abdomen.
OMNIS VALLIS IMPLEBITUR
Image
Till smidr
 
Messages: 235
Inscription: Mar Déc 16, 2008 1:01 am
Localisation: Flandre

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Warulfe Garoux » Mar Déc 30, 2008 12:35 pm

si c'est bien le système de fixation de la jupe, ce dernier me semble aussi un peu haut et pas pratique, mais malheureusement je ne trouve pas d'autres explications pour ces sangles.
Warulfe Garoux
 

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Till smidr » Mar Déc 30, 2008 6:24 pm

Je pense que comme je disais plus haut, il faut en realisé une pour savoir. D'apres vous cette jupe serait realisé comment?
J'ai mon idée, mais j'aimerais savoir la votre?
A mon avis il s'agit bien d'une jupe a voir comment elle se referme sur la taille et ne laisse pas d'espace entre les lames qui retombe.
Perso je la vois un peux comme une jupe actuelle de femme avec sa fermeture dans le dos qui laisse juste passer les hanches. On remplace la fermeture eclaire par des sangles a boucle. Maintenant a savoir si les tuiles sont fixé sur une toile, un cuir ou un feutre??? On vois bien ce qu'on pourait imaginer etre un textile passer sous cette jupe mais s'agit il du bliaut???
OMNIS VALLIS IMPLEBITUR
Image
Till smidr
 
Messages: 235
Inscription: Mar Déc 16, 2008 1:01 am
Localisation: Flandre

Re: La broigne dans le psautier de stuttgart

Messagede Liudolf » Mar Déc 30, 2008 8:24 pm

comme une jupe actuelle de femme avec sa fermeture dans le dos qui laisse juste passer les hanches.
mmmmmh!!!
Idée: peut être que ce système de sangles sert à fermer la jupe comme une bourse? Elles ferait en fait le tour de la jupe, et son poids fait coulisser la sangle qui se resserre sur les hanches. Ca expliquerait aussi les sangles qui se croisent. L'avantage dans ce cas serait que la sorte de ceinture sur les côtes n'aurait pas besoin de serrer beaucoup puisqu'elle servirait seulement à maintenir le système. Je ne sais pas si je suis clair?
Pour le tissu laisse tomber, j'ai fait ma écaille sur du lin simple (une ancienne tunique recyclée) et avec le temps les trous s'agrandissent et les écailles prennent du jeu. Pareille pour les fils: évite le lin: trop cassant et réparations incessantes. Je le referai en cuir.
Liudolf
 
Messages: 202
Inscription: Mer Oct 31, 2007 7:37 pm
Localisation: Reims

PrécédenteSuivante

Retourner vers Période carolingienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron