Page 2 sur 3

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Jeu Avr 22, 2010 12:59 pm
de Corwinna
J'ai des exemples (XIème, je l'avoue ;)) où on voit clairement une volonté chez le petit peuple (serviteurs, etc...) d'imiter, avec les moyens du bord, les plus riches. Tu peux très bien avoir une tunique "du dimanche", un peu plus jolie que celle pour travailler :)
Le tout, c'est de garder un tissu "humble" (matière et couleur), et de ne pas ajouter des cailloux (ou alors, du gravier :mrgreen: ), ou des broderies en fil de soie :D Même un petit liseré en laine pourrait se voir sur la tenue du dimanche, ou chez un paysan un peu aisé, un serviteur, etc...

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Ven Avr 23, 2010 6:49 am
de Jacques
A mon avis ce n'est pas le fait d'avoir des vêtements ornés qui distingue le riche, du médiocre (classe moyenne à l'époque caro, voir article du furet sur les élites) ou du bouseux mais la nature de l'ornementation. Comme dit Corwi, tu peux faire très décoré juste de broderie de lin ou de laine mais rester péon de base (en Roumanie les costumes de fêtes sont très très très décorés mais de matières simples) le facteur limitant pour l'ornementation étant le temps passé dessus, ce qui dans le cadre d'une économie domestique n'est pas forcément rédhibitoire, alors que l'emploi de caillouterie ou de fibres onéreuses (soie, coton mercerisé) importées ou demandant le concours du travail d'autrui serait réservé aux gros richards exploiteurs de petit peuple comme Dame Corwi aime à restituer.

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Ven Avr 23, 2010 10:00 am
de Corwinna
Jacques a écrit: alors que l'emploi de caillouterie ou de fibres onéreuses (soie, coton mercerisé) importées ou demandant le concours du travail d'autrui serait réservé aux gros richards exploiteurs de petit peuple comme Dame Corwi aime à restituer.


:badking:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 4:01 pm
de Quentin
Coucou benh je trouve ça joli joli tout plein juste un truc m'interpèle, la doublure de lin, en effet je n'avais pas encore remarquer sur aucun costume une doublure pour notre période, je pensais que le fait de superposer pas mal de couche supprimait l'intérêt d'une doublure quelqu'un peut m'expliquer?

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 4:05 pm
de faber
:oops:
En fait ma laine grattait... Je sais pas non plus si c'est "sourcé" c'est juste pratique...

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 4:23 pm
de Quentin
à ta place pour éviter la laine qui gratte (ce que j'ai fait pour moi) je me ferrais une chemise en lin pour mettre en dessous et pas trop de doublure... Mais bon on verra les commentaires des autres... Le truc c'est que la chemise (ou chaisne) est elle tout à fait connue et reconnue, et est même obligatoire, sert à la même chose et ne prend pas plus de tissus qu'une doublure.

Les doublure je suis tout à fait ok pour les capes, les cafkans ect... mais pour les tuniques... Pas trop mais bon je n'ai pas la preuve contre par A + B non plus... :bedlam:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 4:38 pm
de faber
C'est vrai.
Cela dit, j'ai aussi une chemise en lin en dessous... c'est une chemise d'hiver ! :lol: Vive les camps d'hiver ! :mrgreen:

...

Bon faut-il que j'enlève la doublure ? est-ce vraiment une faute professionnelle ? :roll:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 5:11 pm
de Quentin
Couci-couça te va comme réponse? :P
En gros pour moi ne pas mettre de chemise en dessous de ta tunique c'est comme en vêtement moderne si tu ne mettait, ni slip, ni chaussettes, ni sous-vêtements en dessous de tes chaussures, ton pull, et ton pantalon, donc pour moi la chemise est obligatoire (en toute saison) et la doublure, si elle ne se voit pas trop... on peut passer l'éponge dessus, mais si la chaleur de la doublure t'empêche de porter ta chemise, là c'est autre chose. :mrgreen:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 5:47 pm
de Corwinna
Une doublure de lin est envisagée (plutôt qu'une couche inférieure) pour une robe en soie fin Vème, début VIème :mrgreen:
Ca existait donc au Haut Moyen Age. :wink:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 6:00 pm
de Quentin
Et pour le cas qui nous occupe tu en penses quoi? Car là c'était plutôt du Vème et VIème, et ici du 10ème? Le plus classique serait au moins chemise + tunique, la doublure de la tunique ça j'attends ton expertise...

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Lun Avr 26, 2010 8:03 pm
de Corwinna
Le problème, c'est que les restes archéos sont rares, et généralement ce sont des pièces exceptionnelles.
Après, il y a la logique. La laine, ça ne se porte pas souvent à même la peau. Il y a donc 2 options (sans blague ? :lol: ). Doublure ou chemise en dessous.
Sur certains docs XIème (je précise), on voit, à l'intérieur des manches, une couleur différente. Ce qui sous-entend une doublure. Mais là, encore, ce sont des vêtements de luxe.
Il y a donc des cas avérés de doublures pour les vêtements précieux, en soie (qui n'en aurait pas vraiment besoin.).
Personnellement, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher les doublures aux vêtements de laine... Parce que justement, la laine, ça gratte plus :mrgreen:

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Mar Avr 27, 2010 9:44 am
de Nati420
Moi je dirais (c'est pas pour soutenir Quentin hein) qu'une chemise a l'avantage de se laver plus souvent et plus facilement (on transpire dans la chemise qu'on lave plutôt que de laver toute la tunique), bon ça c'est mon interprétation et mon choix aussi... J'avoue que côté "hygiène" ça me semble plus pratique de faire les deux à part...

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Mar Avr 27, 2010 10:07 am
de Corwinna
C'est pas faux (et j'ai tout compris :mrgreen: )

Néanmoins, tu peux doubler ta tunique, et la porter sur une chemise, ne serait-ce que pour avoir plus chaud ;)

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Mar Avr 27, 2010 10:15 am
de Nati420
Oui, ça on est d'accord, mais faire l'inverse (la doublure sans la chemise)... C'est pas très "frais"


[oui je suis consciente que ceci ouvre la porte à un grand nombre de jeux de mots pourris]

Re: et les classes modestes dans tout ça ?

MessagePosté: Mar Avr 27, 2010 10:46 am
de faber
Je vous rassure, il y a une sous chemise.

Autre question : on voit souvent la sous chemise (elle porte un nom ?) dépasser au niveau du col. On voit donc assez bien en général qu'il y a une chemise en-dessous. Pourtant sur les enluminures on ne voit pas dépasser quoi que ce soit.
Je sais qu'interprêter ces images a ces limites, mais avez-vous un début de réponse au fait qu'on en voit peu sur les enluminures et beaucoup sur les costumes ? On fait nos cols trop larges ?