Page 3 sur 5

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 10:20 am
de Wiomade
Dans ce cadre, oui.. Mais bon, c'ets comme pour tout, faut rentabiliser pour l'organisateur, et les trucs bourrins "vikings et croisés" , forcément, ça parle plus aux gens..:s

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 12:03 pm
de Percival
Quentin a écrit:Je parlais courageux financièrement, car je sais que nous si on ne faisait pas de militaire on aurait aucune prestas rémunérées... Et il faut bien faire tourner la "boutique" donc chez nous ce n'est pas un choix possible (ce qui est un peu dommage).

Là on touche au grand débat de la reconstit'... Un loisir rémunéré... :jesors:

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 12:07 pm
de Quentin
Benh pour au moins couvrir ses frais sinon on ne s'en sort pas... Enfin voilà quoi ^^

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 2:00 pm
de agarwaen
Et un autre grand débat de la reconstitution : qu'est-ce qu'on représente ? Autant je trouve important que le civil ait une place très importante, et même prépondérante si ça ne tenait qu'à moi, autant je trouve la démarche qui consiste à mettre en parallèle la composition des troupes et la composition des corps sociaux de l'époque complètement spécieuse.

Le critère qui me semble important, c'est la dose de choses intéressantes à montrer. Par exemple, je ne vois aucun intérêt à une troupe composée de paysans : un ou deux suffisent pour montrer ce qu'est un paysan mérovingien, sa vêture, ses outils, son alimentation… à coté, tu mets un marchand, un artisan, un soldat, un noble, un moine, et tu as une belle démonstration qui n'est pas corrélée à l'importance numérique que ces gens ont à l'époque. Sauf si tu as la chance d'avoir à ta disposition une ferme et des champs, auquel cas il devient tout à fait intéressant de montrer une famille de paysans dans leur vie quotidienne. Mais dans ce second cas, tu ne montres plus du tout la même chose : tu déplaces le focus de la caméra, tu ne montres plus l'homme, mais le groupe.

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 2:54 pm
de Quentin
agarwaen a écrit:Et un autre grand débat de la reconstitution : qu'est-ce qu'on représente ? Autant je trouve important que le civil ait une place très importante, et même prépondérante si ça ne tenait qu'à moi, autant je trouve la démarche qui consiste à mettre en parallèle la composition des troupes et la composition des corps sociaux de l'époque complètement spécieuse.

Le critère qui me semble important, c'est la dose de choses intéressantes à montrer. Par exemple, je ne vois aucun intérêt à une troupe composée de paysans : un ou deux suffisent pour montrer ce qu'est un paysan mérovingien, sa vêture, ses outils, son alimentation… à coté, tu mets un marchand, un artisan, un soldat, un noble, un moine, et tu as une belle démonstration qui n'est pas corrélée à l'importance numérique que ces gens ont à l'époque. Sauf si tu as la chance d'avoir à ta disposition une ferme et des champs, auquel cas il devient tout à fait intéressant de montrer une famille de paysans dans leur vie quotidienne. Mais dans ce second cas, tu ne montres plus du tout la même chose : tu déplaces le focus de la caméra, tu ne montres plus l'homme, mais le groupe.


Ouaw va-t'on avoir un débat? :P Personnellement, et c'est le choix que j'essaye de transmettre à notre compagnie (même si on en est loin), j'essaye d'avoir au pire, un échantillonnage de chacune des classes sociales, et au mieux, lorsque ce sera possible (si c'est possible un jours), une proportion réaliste des différentes classes, même si je sais pertinemment bien que c'est très optimiste car cela nécessiterait au minimum une centaine d'individus en excluant les classes supérieures (je parle de supérieure dans le sens du summum de l'échelle : prince, duc, roi, pape, archevêque), c'est dans cette optique que nous souhaitons representer un comitatus carolingien/ ottonien, afin d'avoir UN comes, des guerriers professionnels (peu), des artisans, UN évêque, des moines (éventuellement des prêtres et des abbés, moniales ect...), des paysans, des serfs et enfin des esclaves.

J'aimerais qu'au terme du projet on soit en proportion +- réalistes. J'essaye moi-même de montrer l'exemple, j'ai un costume de comes (benh oui quand même), un costume de paysan et un costume d'esclave. Et dans notre fiche de recrutement désormais on annonce que le quota de "grands" est atteint pour le civil ainsi que le nombre de militaires professionnels est atteint également. Par contre nous annonçons que nous sommes à la recherche d'hommes de dieu (dont j'ai fait la liste plus haut), de serfs, d'esclaves et de paysans.

Je trouve qu'avoir une compagnie qui pourrait montrer au moins une proportion réaliste serait intéressante. (je ne dis pas qu'il faut l'imposer à tous mais avoir une compagnie qui essaye à son intérêt, mais vu le nombre que cette entreprise réclamerait je pense qu'un collectif serait plus sensé qu'une seule compagnie (quoi que je connais plusieurs compagnie qui dépasse les 100 individus mais aucune qui fasse du franc méro-caro ou otto...)

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 5:09 pm
de Wiomade
agarwaen a écrit:Et un autre grand débat de la reconstitution : qu'est-ce qu'on représente ? Autant je trouve important que le civil ait une place très importante, et même prépondérante si ça ne tenait qu'à moi, autant je trouve la démarche qui consiste à mettre en parallèle la composition des troupes et la composition des corps sociaux de l'époque complètement spécieuse.

Le critère qui me semble important, c'est la dose de choses intéressantes à montrer. Par exemple, je ne vois aucun intérêt à une troupe composée de paysans : un ou deux suffisent pour montrer ce qu'est un paysan mérovingien, sa vêture, ses outils, son alimentation… à coté, tu mets un marchand, un artisan, un soldat, un noble, un moine, et tu as une belle démonstration qui n'est pas corrélée à l'importance numérique que ces gens ont à l'époque. Sauf si tu as la chance d'avoir à ta disposition une ferme et des champs, auquel cas il devient tout à fait intéressant de montrer une famille de paysans dans leur vie quotidienne. Mais dans ce second cas, tu ne montres plus du tout la même chose : tu déplaces le focus de la caméra, tu ne montres plus l'homme, mais le groupe.



J'aime quand le grand guerrier mastoc parle avec sa voie de pierre ! :) (pas de jeux de mot inside.. :p )

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Mer Avr 20, 2011 11:46 pm
de agarwaen
Quentin a écrit:Je trouve qu'avoir une compagnie qui pourrait montrer au moins une proportion réaliste serait intéressante. (je ne dis pas qu'il faut l'imposer à tous mais avoir une compagnie qui essaye à son intérêt, mais vu le nombre que cette entreprise réclamerait je pense qu'un collectif serait plus sensé qu'une seule compagnie (quoi que je connais plusieurs compagnie qui dépasse les 100 individus mais aucune qui fasse du franc méro-caro ou otto...)

Ben justement, je ne suis pas du tout convaincu que ce serait intéressant. Qu'est-ce que ça va apporter ? quel enseignement va-t-on pouvoir en tirer ? On va se déplacer sur une fête avec 92 pécores, 1 curé, 2 marchands, 4 soldats et 1 noble ? Qu'est-ce qu'ils vont faire nos 92 pécores pour le public ? Ou sans public, d'ailleurs, en off ? Les 10 ou 15 qui vont faire de l'artisanat, OK, on voit bien, mais les autres ? gratter le sol devant le public, si tant est que l'orga en ait donné l'autorisation ? emmener les bêtes au champ : oui mais quelles bêtes ? Ça ne tient pas debout...

Ou alors, j'en reviens à mon autre possibilité : dans un village reconstitué, ça a du sens. Là on peut expérimenter les contraintes de l'alimentation produite sur place, les vêtements adaptés à une vie au quotidien dans ces conditions, le problème de se procurer le bois de chauffage, etc. Mais c'est plus la même logistique, ni le même investissement des membres.

Faut pas oublier qu'une fois la fête finie, on remet nos jeans et nos baskets. Je crois qu'une bonne analogie, c'est celle du cinéma. Quand tu es dans la salle obscure, tu vois une belle image, léchée, contrôlée, qui est un petit bout crédible de réalité. Mais tu ne vois pas le cadreur, le perchman, les accessoiristes, le réalisateur, les acteurs en cours de préparation… Il faut que le décor soit le plus réussi possible, mais on n'est pas obligé de reconstruire la maison entière pour tourner juste dans la salle de bain. On n'a pas besoin de reconstruire une société entière pour donner un aperçu de la vie quotidienne de l'époque. Il suffit d'un échantillon représentatif.

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 3:44 am
de sedryk
Comme c'est moi qui ai jeter le pavé dans la mare je vais quand meme me fendre d'une petite réponse :)
Je pense que la réflexion le public veux du guerrier alors on lui donne du guerrier et fausse, c'est de plus hors de propos dans le cadre d'une association loi 1901.
Quand je lis des choses telle que "faut bien faire tournée la boutique" j'avoue que je ne trouve pas ça normal car justement une asso n'est pas une boutique !!! Si vous voulez faire tournée la boutique et rentrer des sous avec vos animations créé une société et jouer avec les règles du jeux des sociétés. Bonne chance, et je sasi de quoi je parle faut aimer les pâtes et les patate ;).
Après se n'est pas une question de courage (pour mon activité associative, pour l'activité pro c'est un choix professionnel d'activité) si l'association ne fait pas de sortie ben c'est pas grave se n'est qu'une infime partie des buts de l'association nous avons plein d'autre axe d'action.

Et pour répondre à agarwaen le village reconstituer nous trouvons aussi que c'est très pertinent :lol: :lol:
Sinon oui avoir un peu de tout dans une troupe c'est bien mais si on fait des stats on sera à 80% de militaires cela ne laisse quand même pas grand chose pour artisan, paysans, etc.

Wiomade j'ai juste dis que le burgonde aussi était fédéré et il on donc aussi servi dans l’armée romaine.
Pour préciser je rappelle que dans l’association c'est plus le lieux (la burgondie) que le peuple (les burgonde) que nous essayons de reconstituer. Je pourrai expliquer mais il est trop tard :(

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 8:53 am
de Quentin
Comme je l'ai dis les proportions je trouve ça intéressant mais peu réaliste (je l'ai dis moi-même :D lorsque j'ai parlé du nombre de participant que ça demanderait... ) et dans le cadre d'un archéosite / village reconstitué ça l'est d'autant plus étant donné que ça pose un contexte et des activités à faire.
Mais dans l'ensemble je trouve dommage que le public qui ressort d'une prestation 15ème siècle pense que TOUS les hommes étaient des chevaliers avec une armure complète se battant à pied (c'est la grande majorité des troupes belges, majorité d'où est partie notre réflexion de cohérence sociale), c'est de voir ce que le public retirait des prestations, à l'époque où nous étions encore dans le dit public et où nous entendions parler les gens entre eux.
En lançant notre compagnie nous avions deux souhait dès le départ :
1. Reconstituer une époque et un peuple proche de nous, et totalement ignoré par la reconstitution belge : nous avons trouvé assez vite dans le 10ème siècle ottonien ce que nous recherchions, puis avons fait un petit pas dans le temps du côté du mérovingien, et maintenant, pour correspondre aux projets de compagnie française nous nous lançons dans du carolingien 9ème siècle.
2. Prendre le contre-pied de ce qui se fait chez nous (en Belgique donc) où on met l'accent sur une homogénéité sociale axée sur la chevalerie, nous voulions et ça a été un de nos but dés le départ, être représentatif d'un maximum de catégories sociales, et que chacun soit capable d'expliquer le contexte du personnage reconstitué ainsi que du contexte général et expliquer les proportions des personnes de l'époque, puis comme idéal (je re-précise comme étant un idéal, j'ai jamais dis qu'on y arriverait) c'est, d'une façon ou d'une autre représenter un contexte social proportionnel de l'époque

Pour Sedryk j'ai la joie de t'annoncer qu'en Belgique il n'existe AUCUNE loi équivalente à la loi de 1901 chez vous :bedlam:

Donc chez nous, soit on commence avec énormément de sous (rien que déclarer l'assos on en a pour 200€ tout frais compris) et nous n'avons aucune limite dans le cadre légal, le seul principe que nous devons respecter c'est que l'assos doit réinjecter ses finances en son sein (quand nous parlons d'assos en Belgique il s'agit d'ASBL)

C'est à dire que chez nous pour être viable une association doit gagner au minimum autant d'argent qu'elle en dépense, ce qui nous amène au point évoquer l'autre jours, chez nous il faut "plaire aux organisateurs" et "plaire au public" pour pouvoir survivre, c'est triste mais c'est ainsi, donc j'estime que dans le cadre légal que nous avons, il est logique, que une grande majorité des troupes belges font du militaire, étant donné que les organisateurs demandent toujours ça comme minimum pour nous accepter et nous payer sur les prestations. Après lorsqu'on a remplis nos obligations militaire libre à nous de faire ce qu'on veut (sous entendu civil, vie de camps, artisanat).

En gros c'est bien beau de critiquer mais il faut rester réaliste, nous ne sommes pas libre de tout ce que nous faisons.

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 10:18 am
de Wiomade
sedryk a écrit: Je pourrai expliquer mais il est trop tard :(



Bah nan, c''est juste le réveil, donc ya du mal, on dira.. ;)
Je pense quand même que le plus important est ce qu'on veut faire à la base.. Perso être "remboursé" ou "revenir sur mes frais", je n'y ai jamais pensé (sauf sur les histoires de détours et co-voiturage.. :p ), idem pour le penchant " pourcentage, proportions et classes sociales".. Pas que je m'en moque, mais c'est plus " Je fini mon moi d'abord, et on verra quand je serai plus grand!" :)

ps à Quentin : être né du mauvais côté de la frontière.. huhu :biere:

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 2:20 pm
de sedryk
Oui je sais je suis un peu chatouilleux sur les associations loi 1901 en France ou ASBL(Association Sans But Lucratif) en Belgique.
Ces deux cadre légaux d’association de personne son très similaire (c'est la loi qui le dis).
Pour les ASBL notamment son inscrit dans la loi l'ASBL est l’association qui :
-ne se livre pas à des opérations industrielles ou commerciales.
ET
-qui ne cherche pas à procurer à ses membres un gain matériel.
Pour les deux pays une association est constituer de personne œuvrant à un but commun
Après bien entendu à la fin de l'année les comptes doivent être au max équilibré, mais si on gagne pas beaucoup de sous ben on en dépense pas beaucoup, cela n’empêche en rien de travailler au but de l'association.
Il serai temps je pense d’arrêté de se cacher derrière cette fausse pression financière.
Un exemple simple regarde le MI les buts de l’association son clair et leurs action réponde à se but.
Un des autre point commun entre ASBL et Loi 1901 c'est la démarche volontaire (aussi bien pour la création que pour l’adhésion) et donc oui nous somment libres.

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 5:39 pm
de Quentin
Le MI gagne en un contrat ce que nous nous gagnons en 4 c'est bien la la différence de pression financière, de plus nous venons de créer l'association donc avant de faire quoi que ce soit on doit résorber les frais de création (cités plus haut...).

De plus une ASBL peut (en tout cas chez nous) avoir des profits et des activités commerciales, le tout est que ces activités rentre dans le projet de départ (et ça on a été bien conseillé pour la rédaction des statuts :roll: ), ces deux activités permettant que la balance reste neutre, voir positive, si le positif est réinjecté dans l'ASBL il n'y a aucun soucis.

Si votre ASBL est assez ancienne et riche que pour ne prendre QUE les contrats qui l'intéresse la nôtre n'a pas encore ce privilège bien au contraire chez nous la pression financière joue énormément car en démarrant une asso avec 200€ de dette on ne peut pas se permettre de dire non, de plus pour pouvoir sortir de chez nous le choix n'est pas trop donné quand on parle avec les orgas (mais là j'en ai marre de me répéter pour la 4ème fois, visiblement à part se comprendre soi-même tu n'arrives pas à grand chose, quand je pense que au début le conversation était partie du fait que j'étais admiratif vis-à-vis de votre groupe pour la façon dont vous vous permettiez de ne faire que du civil, je me rends compte de bien des choses que je trouve dommage, mais c'est loin d'être la première fois).

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 6:05 pm
de Faera
Bah moi je suis peut être bête, mais il y a quand même un truc qui m'échappe : ASBL, c'est bien association sans but lucratif, non ?
Donc à partir du moment où vous êtes rémunérés sur des prestas, ça devient lucratif....non ?
Après, il y a encore une marge entre faire une anim pour combler les frais de départ et en faire 50 pour grossir le compte en banque de l'asso...

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 8:40 pm
de Quentin
En fait pour chez nous en tout cas c'est sans but lucratif POUR les membres. Donc l'Association, ne peut pas payer un membre pour ses services, par contre, une association peut très bien brasser des sommes importantes et avoir un solde positif au bout d'une année, mais je ne sais pas si chez vous c'est pareil...

Mais le but chez nous n'est pas d'être en positif, simplement d'éponger les dettes de la compagnie, et nous avons l'espoir de pouvoir diminuer, voir supprimer un jours les cotisations, ou alors qu'elles deviennent des cotisations symboliques (genre 2€). En gros que les membres ne finance QUE ce qui est privé (pour le moment à payer on a la création de l'asso + une assurance pour les biens et les personnes + l'essence + la bouffe) j'espère que nous pourrons avoir suffisement de prestation que pour pouvoir faire assumer toutes ces dépenses par la compagnie, d'où la pression financière, nous sommes une jeune compagnie, formé par des étudiants et le soucis de "combien doit-on payer" reste souvent au coeur des débats vu les finances des étudiants en général.

Re: troupe burgonde

MessagePosté: Jeu Avr 21, 2011 8:45 pm
de Wiomade
Quentin a écrit:s vu les finances des étudiants en général.



:chaise: :chaise: Parle pas de ça ! Ou je me fâche ! ^^

( on a qu'a dire qu'on en recause dans 10ans, hein.. :s )